Ferry de Trelleborg à Travemünde

Nous embarquons à la pointe sud de la Suède, à Trelleborg, avec la TT-Line pour Travemünde en Allemagne. Le navire est bien plus basique que sur la ligne Kiel-Oslo, même la construction du bateau n’a aucun charme. Chose curieuse: le pont à véhicules est à ciel ouvert à l’avant, peut-être ce n’est possible qu’en Mer Baltique.

Distance parcourue en ferry: Trelleborg – Travemünde 221km.

Port de Trelleborg

Trelleborg, Skåne, Sverige

Hors saison, il ne se passe pas grand chose, pas de queue, pas de guichet extérieur ouvert. Il faut s’arrêter et entrer avec les papiers dans une baraque avec les camionneurs.

Entrée du Port de Trelleborg. Photo © André M. Winter

Entrée du Port de Trelleborg. Photo © André M. Winter

TT-Line signifie Ligne Trelleborg-Travemünde, basique comme est le nom de la société l’est aussi le navire: aucun pont panoramique, des couloirs extérieurs étroits et un pont supérieur sans vue. Mais bon, il fait nuit et le matin sera grisâtre.

Ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Le pont à véhicules est ouvert sur l’avant. Il n’y aura pas plus de voitures sur ce trajet.

Notre Trafic dans la cale à véhicules sur le ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Notre Trafic dans la cale à véhicules sur le ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Cale à véhicules ouverte sur le ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Cale à véhicules ouverte sur le ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

À l’intérieur du navire

Couloir des cabines du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Couloir des cabines du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Dans les cabines, il n’y a pas de fenêtres, même pas sur un couloir.

Cabine du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Cabine du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Nous sommes quand même contents d’avoir embarqués comme prévu.

André dans une cabine du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © Alex Medwedeff

André dans une cabine du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © Alex Medwedeff

Vue retour du ferry vers la terre ferme.

Parking du Port de Trelleborg. Photo © André M. Winter

Parking du Port de Trelleborg. Photo © André M. Winter

Travemünde

Lübeck, Schleswig-Holstein, Deutschland

Nous nous réveillons sous un ciel gris. Lors de l’entrée dans je Fjord de Travemünde, on nous informe qu’il faut patienter avant d’entrer dans le port car il y a trop de trafic.

Cheminée du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © Alex Medwedeff

Cheminée du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © Alex Medwedeff

Le pont central avec la place d’atterrissage pour hélicoptères n’est pas accessible au public.

En hiver, personne ne veut prendre du soleil. Tristesse.

Pont supérieur public du ferry Nils Holgerson de la TT-Line en hiver. Photo © André M. Winter

Pont supérieur public du ferry Nils Holgerson de la TT-Line en hiver. Photo © André M. Winter

Chaises rangées sur le pont supérieur public en hiver. Photo © André M. Winter

Chaises rangées sur le pont supérieur public en hiver. Photo © André M. Winter

Pont-couloir supérieur du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Pont-couloir supérieur du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Le Passat est l’un des Flying P-Liners, les voiliers de la compagnie de transport maritime allemande F. Laeisz. Ce quatre-mâts barque, lancé en 1911, a été utilisé pendant des décennies comme cargo jusque bien après le début de l’âge des bateaux à vapeur. Dans les années 1950, le Passat et son sister-ship, le Pamir, sont devenus des navires école pour la marine marchande allemande. Quelques semaines après la perte du Pamir et peu de temps après avoir été lui-même frappé par une tempête, le Passat a été désarmé en 1957. Il est maintenant un bateau musée amarré dans le port de Travemünde, comme d’autres bâtiments du Musée portuaire de Lübeck (source Wikipédia).

Voilier quatre-mâts barque Passat. Photo © André M. Winter

Voilier quatre-mâts barque Passat. Photo © André M. Winter

Nous sommes prêts à débarquer.

Pont à véhicules ouvert du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

Pont à véhicules ouvert du ferry Nils Holgerson de la TT-Line. Photo © André M. Winter

À partir d’ici, il n’y a plus de photos, même si nous sommes à 1000 kilomètres de la maison, la grande expédition hivernale en Scandinavie est terminée pour nous.

Nous devions débarquer assez tôt et nous n’avons pas prévu de petit déjeuner sur le ferry. Après le débarquement, nous sortons du port et nous sommes de suite sur une voie rapide, mais avec le ventre vide. Nous visons alors le centre de la ville de Lübeck pour prendre un petit déjeuner rapide dans une des rares boulangeries ouvertes ce lundi matin.

Au retour au camion, nous nous dirigeons vers l’autoroute A7 pour traverser toute l’Allemagne du nord au sud. Nous ne nous arrêtons que pour nous relayer au volant. Arrivés au col de la frontière autrichienne (Fernpass), il neige assez fort. Les gens roulent très lentement et nous ne comprenons pas pourquoi. Nous avons roulé sur des centaines de kilomètres sur de la neige et de la glace et avec cette expérience fraîche, nous maîtrisons merveilleusement bien notre camion dans ces conditions hivernales.

Route effectue après le débarquement à Travemünde – Tyrol: 1000km.

– FIN –

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.