Le Lac de St. Point dans le Jura

Pause dans les prés à Gilley

Comme précisé à la fin de la page sur la ville d’Appenzell, nous avons évité les autoroutes en Suisse. Nous avons donc roulé beaucoup de temps, vu du pays, mais presque pas fait de pauses. Dans le Jura français, il n’y a que des petites routes, nous continuons donc d’avancer de la même manière. Peu avant d’arriver au but de la journée, nous nous écartons de la route principale pour une pause café au bord d’un pré. Un méchant vent nous fait changer l’idée de sortir tables et chaises, on reste donc dans le Trafic.

André fait ses premiers essais de vidéo sur trépied avec notre matériel qui n’y est pas vraiment destiné. Les premiers plans panoramiques pivotés qu’il essaie son faciles à réaliser, mais ils ne rendent pas du tout bien sur l’écran. C’est surtout dû au manque de fréquence de trames par seconde qui ne permet pas le post-traitement adéquat. Mais les nuages sont beaux.

Notre trafic sur les prés des Seignes à l'est de Gilley. Photo © Alex Medwedeff

Notre trafic sur les prés des Seignes à l’est de Gilley. Photo © Alex Medwedeff

Prés des Seignes à l'est de Gilley. Photo © Alex Medwedeff

Prés des Seignes à l’est de Gilley. Photo © Alex Medwedeff

St.-Point-Lac

Pour être clair, le lac s’appelle Lac de St. Point. Nous nous sommes donnés rendez-vous ici au camping municipal avec des amis allemands. Ils ont dit avoir réservé une place pour nous. Nous arrivons trop top l’après-midi, mais nous trouvons la gérante du camping qui sait effectivement que nous devons arriver. Cependant, notre place n’est pas disponible, car les clients qui devaient partir sont finalement restés. Nous sommes consternés et en même temps surpris que ce camping du Jura soit plein. Oui, nous sommes en août, mais le 15 est passé et nous sommes dans le Jura et pas sur la Côte d’Azur. En analysant les plaques d’immatriculation des client installés, nous voyons qu’ils sont pour la moitié suisses et allemands. Apparemment, ceux-ci cherchent à faire des congés peux onéreux ici.

Donc, nous n’avons pas de petite place parcellée, mais le camping dispose d’un pré pour les tentes et la gérante nous propose, gênée, de nous y installer. En fait, c’est beaucoup mieux ici, nous sommes à l’écart, nous avons plein de place, du soleil et une table de pique-nique. Le pré n’est pas tout à fait plat, mais avec notre nouvelle cale à hauteur variable, nous n’avons pas de problèmes de nous mettre à niveau.

Le camping est au bord nord du lac, à l’avant se trouve un pré, une location de pédalos et de bateaux électriques et le petit port de St. Point.

Pré devant le camping de St.-Point-Lac. Photo © Alex Medwedeff

Pré devant le camping de St.-Point-Lac. Photo © Alex Medwedeff

Bien que nous sommes en pleine saison et que le petit camping soit plein, tout reste très tranquille ici. Il n’y a que quelques autres locations ici et on ne peu pas vraiment parler d’inondation touristique. C’est un peu dû à la température de l’eau qui n’est pas très chaude et au climat pas toujours très stable.

Deux fillettes pêchent au bord du lac. Photo © Alex Medwedeff

Deux fillettes pêchent au bord du lac. Photo © Alex Medwedeff

Marais sur la rive nord du Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

Marais sur la rive nord du Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

Pédalos rangés au bord du Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

Pédalos rangés au bord du Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

On  ne se bat pas pour louer des pédalos. Voyageant le plus souvent dans des régions hyper-touristiques ou dans des réels déserts humains où aucun touriste n’ira, nous sommes bizarrement touches par la situation ici dans le Jura. Il y a du tourisme, mais à très petite dose, on se demande de quoi les gens vivent ou comment le locateur de pédalos finance ceux-ci sachant qu’il n’a même pas deux mois de saison. Le camping n’est ouvert que juillet et août.

Des clients regardent le pédalo qu'ils vont louer. Photo © André M. Winter

Des clients regardent le pédalo qu’ils vont louer. Photo © André M. Winter

À gauche du pré en bordure du lac commence une zone humide avec des roseau et de nénuphars jaunes.

Nénuphars jaunes dans le marais sur la rive nord du Lac de St. Point. Photo © Alex Medwedeff

Nénuphars jaunes dans le marais sur la rive nord du Lac de St. Point. Photo © Alex Medwedeff

Fleur de nénuphar jaune. Photo © André M. Winter

Fleur de nénuphar jaune. Photo © André M. Winter

Le petit village dispose d’un seul magasin, mais celui-ci vaut le détour. La fromagerie est dotée de tout ce qui se produit de bon en matière de fromage dans le Jura. On ne trouve pas ici des marques industrielles, ce sont des producteurs qui en vendent que sur place.

Bois de la Pierre-qui-tourne. Photo © Alex Medwedeff

Bois de la Pierre-qui-tourne. Photo © Alex Medwedeff

André étudie la carte IGN sur son portable à la recherche de sites originaux et la Pierre-qui-Tourne au nord des Grangettes l’intrigue. Nous nous y rendons et nous trouvons une forêt dense sur des rochers chaotique couverts de mousses. Avec la carte et le GPS, nous cherchons le site, mais nous ne trouvons rien. Le point est donc soit mal indiqué sur l’application Géoportail, soit nous sommes vraiment passés à côté, la réception GPS n’étant pas parfaite en forêt.

Port-Titi au nord du Lac de St. Point

Initialement, il s’agit de cabanes de pêcheurs installées en bordure de l’estuaire du Doubs dans le Lac de Saint Point. Aujourd’hui ce sont des résidences secondaires et les cabanes sont transformées en maisons optimisant le petit espace. Le site reste pittoresque, même si plus personne sérieusement ne pêche ici.

Les petites maisons de Port-Titi. Photo © Alex Medwedeff

Les petites maisons de Port-Titi. Photo © Alex Medwedeff

L’amas sauvage de petites maisons pratique aussi un certain indépendantisme en arborant son propre drapeau.

Drapeau de Port-Titi. Photo © André M. Winter

Drapeau de Port-Titi. Photo © André M. Winter

Eaux peu profondes en bordure de l'estuaire du Doubs dans le Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

Eaux peu profondes en bordure de l’estuaire du Doubs dans le Lac de St. Point. Photo © André M. Winter

Nous spéculons de sortir notre canoë gonflable pour explorer les marais l’estuaire du Doubs dans le lac, mais le fort vent fait trembler le ponton et les cygnes se réfugient à terre. Ce n’est pas une météo pour notre canoë léger et sans tirant d’eau.

Port Titi vu de l'est. Photo © André M. Winter

Port Titi vu de l’est. Photo © André M. Winter

Au nord du lac se trouve un point de vue qui permet d’admirer l’étendue d’eau dans toute sa longueur et surtout de voir Port-Titi dans son cadre.

Plage publique au sud de Chaon. Photo © André M. Winter

Plage publique au sud de Chaon. Photo © André M. Winter

Vue sur l'étendue du Lac de Saint-Point. Photo © Alex Medwedeff

Vue sur l’étendue du Lac de Saint-Point. Photo © Alex Medwedeff

Cette page rassemble des photos de trois jours passés au bord du lac (deux nuits au camping).

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.