Notre base de trois jours au Monte Argegna

Après deux nuits en emplacements hors structures, nous décidons de rejoindre un camping le 20 août 2021. Avec notre petit camion aménagé, c’est parfois plus facile pour la douche et les toilettes, aussi peut-on mettre chaises et tables dehors. Nous prenons des campings généralement quand nous restons au moins deux jours, alors cela vaut la peine du déplacement et du déballage. Nous optons pour un camping haut perché, le Campeggio Argenga dans la région de la Garfagnana, il se trouve à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

On n’est pas dans une région particulièrement touristique et à notre surprise, le camping affiche complet. C’est sans doute dû aussi au peu d’infrastructures de ce type dans la région et au weekend annoncé avec une belle météo.  Mais on trouve finalement une place pour nous sur un emplacement réservé dans quatre jours. Cela tombe bien, nous voulons rester trois nuits.

Durant ces dix premiers jours en Toscane du nord, ce sont les seuls au camping. Il y a pour cela deux raisons principales qui sont liés au randonnées pour lesquelles nous devons partir de bonne heure: d’une part les campings sont rares et donc loin des départs, d’autre part les campings ont souvent des restrictions de circulation, ainsi on n’a pas le droit de sortir avant 8 heures et il n’y a du pain frais qu’à 8h30. On n’arriverait donc pas avant 9h30 au départ de randonnée, c’est trop tard avec ce fort soleil toscan.

Notre Trafic installé au Camping Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Notre Trafic installé au Camping Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Nous nous installons avant 14 heures, il fait chaud et lourd. Nous avons le temps de prendre un café, de nous reposer et prendre une bonne douche juste avant que l’orage éclate. Cela ne dure qu’un quart d’heure, mais après, la température chute de cinq degrés et ne remonte plus après parce que le soleil disparaît derrière les hauts arbres.

Le camping se trouve sur une colline avec une église, un montent aux morts au sommet et beaucoup de prés pour pique-niquer. Des familles d’une vingtaine de membres viennent ici pour la journée, ils apportent tables, chaises, toute une cuisine avec la grosse bonbonne de gaz. Nous montons aussi ici le soir pour admirer le coucher du soleil sur cette partie de l’Apennin. Juste au sud se trouvent les montagnes avec les carrière de marbre de Carrare.

Une fête familiale sur le Monte Argegna. Photo © André M. Winter

Une fête familiale sur le Monte Argegna. Photo © André M. Winter

Les Alpes Apuanes vues du Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Les Alpes Apuanes vues du Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Sur la partie la plus haute du Monte Argegna se trouve un curieux monument militaire vantant sur des piliers des noms de campagnes militaires aux frontières (surtout alpines) de l’Italie mais aussi des campagnes extraterritoriales comme par exemple avec les miettes de la terre du fleuve Don (Tierra del Don). Nous n’avons pas trouvé d’autres information sur ce monument qui semble dater des années 1970.

Fin de soirée au Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Fin de soirée au Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Coucher du soleil au Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

Coucher du soleil au Monte Argegna. Photo © Alex Medwedeff

La crois sur le Monte Argegna. Photo © André M. Winter

La crois sur le Monte Argegna. Photo © André M. Winter

Les photos du Monte Argegna datent des trois soirées passées ici.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.