Le style fasciste du Padrão dos Descobrimentos

Le monument, construit sur ordre du dictateur António de Oliveira Salazar dans le cadre de sa politique « Estado Novo », rayonne dans un style très semblable à ceux que construisent les fascistes en Italie dans les années 1930 et les nazis en Allemagne dans les années 1940. Salazar était un criminel usant des la même politique fasciste, on peut donc se permettre de ranger les monuments érigées sous sa domination dans la même catégorie.

À la différence des autres dictateurs, Salazar s’est tenu au pouvoir jusqu’à 1968 et ce monument est bâti en 1960 pour la commémoration du 500e anniversaire de la mort d’Henri le Navigateur. Le style triomphateur et les regards aveugles de personnages représentés sont  complètement hors d’époque quand on considère le Monument aux Découvertes dans le cadre européen.

Face est du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Face est du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Nous venons de l’embarcadère de Belèm et nous voyons le monument le matin, il est donc éclairé sur sa face ouest et c’est uniquement celle-ci que nous présentons ici. De gauche à droite: Henri le Navigateur, Alphonse V, Vasco de Gama, Afonso Gonçalves de Antona Baldaya, Pedro Álvares Cabral, Fernand de Magellan, Nicolau Coelho, Gaspar Corte-Real, Martim Afonso de Sousa, João de Barros, Estêvão de Gama, Bartolomeu Dias, Diogo Cão, Antonio de Abreu, Afonso de Albuquerque, François Xavier et Christophe de Gama.

Face est du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Face est du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Les Lisboètes les moins friands de l’esthétique salazariste surnomment ironiquement ce monument « Ne poussez pas derrière! ».

Rangée serré de célébrités sur le Padrão dos Descobrimentos. Photo © Alex Medwedeff

Rangée serré de célébrités sur le Padrão dos Descobrimentos. Photo © Alex Medwedeff

Rangée de marins portugais du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Rangée de marins portugais du Padrão dos Descobrimentos. Photo © André M. Winter

Martim Afonso de Sousa et le drapeau portugais. Photo © André M. Winter

Martim Afonso de Sousa et le drapeau portugais. Photo © André M. Winter

Fernão de Magalhães, Gaspar Corte-Real et Martim Afonso. Photo © André M. Winter

Fernão de Magalhães, Gaspar Corte-Real et Martim Afonso. Photo © André M. Winter

Martim Afonso de Sousa et João de Barros. Photo © André M. Winter

Martim Afonso de Sousa et João de Barros. Photo © André M. Winter

Le nom du monument  fait allusion aux padrões avec lesquels les navigateurs portugais marquent leurs grandes découvertes. Ce sont des piliers et marques terrestres qui commémorent des prises de terres ou des traités. On en voit un stylisé sur les deux photo ci-bas.

Estêvão da Gama et Bartolomeu Dias. Photo © André M. Winter

Estêvão da Gama et Bartolomeu Dias. Photo © André M. Winter

Diogo Cão. Photo © André M. Winter

Diogo Cão. Photo © André M. Winter

António de Abreu. Photo © André M. Winter

António de Abreu. Photo © André M. Winter

Afonso de Albuquerque. Photo © André M. Winter

Afonso de Albuquerque. Photo © André M. Winter

São Francisco Xavier et Cristóvão da Gama. Photo © André M. Winter

São Francisco Xavier et Cristóvão da Gama. Photo © André M. Winter

Devant le monument, se trouve une grande mosaïque de marbre au sol avec une carte du monde qui montre les découvertes et possessions portugaises dans le passé. Il y a malheureusement trop de monde pour photographier la carte dans son ensemble.

À l’ouest du monument se trouvent deux autres curiosités. Dune part un faux phare construit pour l’Exposition universelle portugaise de 1940. D’autre part une grue de port d’un autre âge.

Panneau de la grue française dans le port Doca do Bom Sucesso. Photo © Alex Medwedeff

Panneau de la grue française dans le port Doca do Bom Sucesso. Photo © Alex Medwedeff

Nous continuons le long du quai vers la bien plus célèbre Torre de Belèm.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.