Le jour de l’An sur la Corniche des Maures et sur le tracé du Train des Pignes

Il fallait 37 ans à André à trouver enfin le temps d’entreprendre cette petite randonnée dans le poumon vert de Cavalaire. Dans le Domaine Foncin sont passés les feux de forêt plusieurs fois durant cette période et cet état dévasté nous a fait passer plusieurs fois. Cette fois-ci cependant, la végétation a bien reprise et les traces du feu ne sont plus visibles qu’à l’œil connaisseur. Le tour est vraiment sympa: d’abord en hauteur avec la vue sur les Îles d’Hyères, puis retour au point de départ par un tunnel végétal de canne de Provence dans le Vallon du Fenouillet. La randonnée est décrite plus en détail et documenté avec les meilleures photos sur notre autre site: La Corniche des Maures et le Sentier du Fenouillet.

La cheville d’André est toujours contorsionnée, mais il peut marcher avec les massives chaussures de montagne.

L’histoire du Train des Pignes

Nous marchons sur le tracé de cette ligne de chemin de fer, c’est une occasion de s’en souvenir.

Le Train des Pignes n’y circule plus depuis 1948. André avait cru à la légende urbaine que cette ligne de train avait été arrêtée à cause des feux de forêt occasionnés par la petite locomotive. C’est plutôt la bêtise humaine qui est responsable de l’arrêt. Cela commence par une planification et une réalisation sous-dimensionnée, on néglige les effets de orages et les coulées de terre dans les vallons de cette côte. Les ouvrages ne sont littéralement pas à la hauteur. Les réfections répétés rendent cette portion de ligne déficitaire parmi les divers tronçons des Chemins de Fer de Provence. À l’époque les lignes de chemin de fer étaient privés. Dans les années 1930, on se tourne quand même vers l’État pour électrifier la ligne et celui-ci refuse parce que la ligne pourrait alors devenir bénéficiaire. Il faut imaginer une situation pareille de nos jours!

Ligne du littoral Varois des Chemins de Fer de Provence

Ligne du littoral Varois des Chemins de Fer de Provence

Les dégradations de la ligne par des événements naturels continuent et le Débarquement de Provence détruit beaucoup de portions de la ligne côtière. On se rattrape comme on peut après la guerre, mais la concurrence de l’automobile est de plus en plus pressante. La ligne métrique n’est pas à l’ère du temps (métrique, non-électrifiée) et les autorails diesels sont peu confortables. On décide le 14 mai 1948 de fermer la ligne et un incendie, dont les origines n’ont jamais été élucidés, détruit  complètement les locaux de la ligne à Fréjus cinq jours plus tard. C’est à se demander si on avait voulu insister.

Aujourd’hui cette ligne manque cruellement à la côte entre Hyères et Saint-Raphaël. Plusieurs fois, des gens inspirés ont voulu la ressusciter, mais les obstacles sont multiples. Bien que des longues portions soient encore libres, toutes les villes sur le passage ont désormais placé leurs voies principales sur l’ancien tracé. Mais aussi en pleine nature des villas ne sont accessibles que sur ce tracé. Pourtant, un tramway côtier manque gravement, les bouchons sur la D559 le démontrent tous les jours. Le transport public est limité au bus de ligne qui reste bloqué dans les mêmes bouchons. Faut-il attendre que l’on joigne les tramways de Marseille et de Nice sur le tracé du Train des Pignes? Il n’est pass suffisant de soigner le patrimoine juste en rénovant les immeubles de gares qui restent.

Plage de Bonporteau – Dattier – Vallon du Fenouillet

Dès le départ, on trébuche par une construction d’antan qui est maintenant un bien charmant hôtel.

Hôtel Le Clos des Sept Palmiers. Photo © André M. Winter

Hôtel Le Clos des Sept Palmiers. Photo © André M. Winter

La plage est déserte le 1er janvier à midi.

Rochers à l'est de la Plage de Bonporteau. Photo © André M. Winter

Rochers à l’est de la Plage de Bonporteau. Photo © André M. Winter

En avançant sur la Corniche des Maures vers le Dattier, la vue s’élargit de plus en plus.

La Baie de Bonporteau et le Cap de la Vigie. Photo © André M. Winter

La Baie de Bonporteau et le Cap de la Vigie. Photo © André M. Winter

Les Maures, la Baie de Cavalaire, le Cap de la Vigie et le Cap Lardier. Photo © André M. Winter

Les Maures, la Baie de Cavalaire, le Cap de la Vigie et le Cap Lardier. Photo © André M. Winter

Le Levant et Port-Cros en contre-jour. Photo © Alex Medwedeff

Le Levant et Port-Cros en contre-jour. Photo © Alex Medwedeff

Nous approchons de la Maison Blanche sans pourtant y monter.

La Maison Blanche du Domaine Foncin. Photo © Alex Medwedeff

La Maison Blanche du Domaine Foncin. Photo © Alex Medwedeff

Sentier sous la Maison Blanche. Photo © André M. Winter

Sentier sous la Maison Blanche. Photo © André M. Winter

Vue de la Pointe du Dattier. Photo © André M. Winter

Vue de la Pointe du Dattier. Photo © André M. Winter

Au Dattier, nous passons l’ancien tunnel ferroviaire. Ici, le chemin de fer pourrait vite être remis en place.

Vue à la sortie est du tunnel du Dattier. Photo © André M. Winter

Vue à la sortie est du tunnel du Dattier. Photo © André M. Winter

Un grand changement de décor s’opère quand nous passons sur le Sentier du Fenouillet.

Sur le sentier du Fenouillet. Photo © André M. Winter

Sur le sentier du Fenouillet. Photo © André M. Winter

Passage du troisième gué le sentier du Fenouillet. Photo © André M. Winter

Passage du troisième gué le sentier du Fenouillet. Photo © André M. Winter

À la fin du tour, nous revenons à la Plage de Bonporteau pour une pause au soleil.

La Plage de Bonporteau en hiver. Photo © André M. Winter

La Plage de Bonporteau en hiver. Photo © André M. Winter

Une fille joue dans les vagues de la Plage de Bonporteau le 1er janvier. Photo © Alex Medwedeff

Une fille joue dans les vagues de la Plage de Bonporteau le 1er janvier. Photo © Alex Medwedeff

Bonne année 2020. Photo © Alex Medwedeff

Bonne année 2020. Photo © Alex Medwedeff

Nous retournons à Ramatuelle en passant par Gassin pour y admirer le coucher de soleil sur le Golfe de Saint-Tropez-

Vue de Gassin sur le Golfe de Saint Tropez. Photo © André M. Winter

Vue de Gassin sur le Golfe de Saint Tropez. Photo © André M. Winter

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.