Le village perché de Montalcino arrivée d’une perturbation pluvieuse

Pour venir de Sant’Antimo, nous roulons à contre-sens, vers le nord. La météo reste bonne et les casse-croûte nous a redonnée des forces.

Le gros village a toutes les caractéristiques d’une petite ville toscane: haut perché, un Palazzo dei Priori, un château-fort et des enotheche. Ici on est dans les domaines viticoles du Brunello. Au sud-ouest du village se trouve le parking payant central.

En arrivant de Sant’Antimo, on a une bonne vue sur le village bas de Montalcino juste avant d’y plonger.

Vue sur Montalcino en arrivant de Sant'Antimo. Photo © Alex Medwedeff

Vue sur Montalcino en arrivant de Sant’Antimo. Photo © Alex Medwedeff

La Fortezza di Montalcino

Alex sur la Fortezza della Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

Alex sur la Fortezza della Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

En montant vers le village, on passe en premier près du fort médiéval. Nous ne sommes pas forcément fans ce ce type de monument militaire et de domination, mais il est bien placé pour une bonne vue sur la cité de Montalcino. Il se trouve sur le point le plus haut et date de 1361. À cet endroit il y avait sans doute une une basilique romaine.

Actuellement, des travaux et des fouilles sont en cours, mais on peut monter sur la muraille pentagonale et en faire le tour. L’accès actuel se trouve au sud (accès par l’est) dans le seul tract debout mis à part les remparts. On passe directement dans l’Enoteca la Fortezza et ses clients pour acheter le ticket (EUR4,- par personne), la montée vers la muraille passe par un escalier qui part directement de la salle principale du restaurant. C’est sans doute une solution temporaire jusqu’à la fin des travaux.

Ticket pour la Fortezza di Montalcino. Photo © André M. Winter

Ticket pour la Fortezza di Montalcino. Photo © André M. Winter

Une chambre de l'Enoteca la Fortezza di Montalcino. Photo © André M. Winter

Une salle de l’Enoteca la Fortezza di Montalcino. Photo © André M. Winter

Tour de ronde de la Fortezza della Rocca di Montalcino. Photo © Alex Medwedeff

Tour de ronde de la Fortezza della Rocca di Montalcino. Photo © Alex Medwedeff

Tour du fort de la Rocca di Montalcino et la cathédrale. Photo © Alex Medwedeff

Tour du fort de la Rocca di Montalcino et la cathédrale. Photo © Alex Medwedeff

Montalcino vu de la Fortezza della Rocca. Photo © André M. Winter

Montalcino vu de la Fortezza della Rocca. Photo © André M. Winter

Partie basse du village de Montalcino. Photo © André M. Winter

Partie basse du village de Montalcino. Photo © André M. Winter

Paysage toscan autour de Montalcino. Photo © Alex Medwedeff

Paysage toscan autour de Montalcino. Photo © Alex Medwedeff

Tours et mur d'enceinte du fort de la Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

Tours et mur d’enceinte du fort de la Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

Fouilles et squelettes dans le fort de la Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

Fouilles et squelettes dans le fort de la Rocca di Montalcino. Photo © André M. Winter

Le centre-ville de Montalcino

La cité historique s’allonge sur la crête orientée vers le nord à partir du château-fort. Les routes principales parcourent aussi dans ce sens et en descente. Les routes transversales sont en partie des escaliers. Hormis l’axe principal passant auprès du Palazzo dei Priori, les autres ruelles sont très calmes et pas du tout touristiques.

Fuite vers la côte

Après cette dernière visite ensoleillée de la journée, nous nous dirigeons vers la côte en espérant y avoir un temps plus clément lors du passage de la perturbation pluvieuse annoncée. L’expérience de nos autres passages en Toscane nous avait enseigné que les nuages arrivent de l’ouest et s’entassent aux premières collines et montagnes qu’elles rencontrent sur leur chemin parcouru au-dessus des masses terrestres. Pendant ce temps, il peut y avoir quelques éclaircies le long de la côte. Le raisonnement est logique, mais cela n’empêche pas que les 36 heures à venir ne sont entrecoupés que de très courts passages sans pluie forte.

Orage sur le port de Talamone vue de la voiture. Photo © André M. Winter

Orage sur le port de Talamone vue de la voiture. Photo © André M. Winter

Double arc en ciel sur le port et le Golfo du Talamone. Photo © Alex Medwedeff

Double arc en ciel sur le port et le Golfo du Talamone. Photo © Alex Medwedeff

Talamone est au sud du Parco Regionale della Maremma qui est très sévèrement encadré et le reste de la côte est peuplé, inaccessible ou sans aucun intérêt. Nous avançons donc encore plus loin au sud sur le grand promontoire du Monte Argentario en espérant pourvoir y faire quelques randonnées le lendemain.

En montant vers le Monte Argentario et entre deux ondées, nous avons une belle vue retour sur les lagunes autour d’Orbetello. La photo est prise du parking du Convento della Presentazione al Tempio. Mais ce sera la dernière éclaircie pour 24 heures.

La Giannella et Laguna di Orbetello. Photo © André M. Winter

La Giannella et Laguna di Orbetello. Photo © André M. Winter

Notre emplacement sur le Monte Argentario se trouve à 510 mètres d’altitude, la route étroite monte en lacets interminables. En quelques minutes, on pourrait être à divers points de vue, mais ce sera pour une autre fois.

Notre Trafic sous le Poggio Tondo sur le Monte Argentario. Photo © Alex Medwedeff

Notre Trafic sous le Poggio Tondo sur le Monte Argentario. Photo © Alex Medwedeff

Nous attendons la fin de la perturbation dans la région pour l’explorer un peu mieux.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.