Pause imprévue au Lac de Nemi et route vers le sud

Pause douche au Lac de Nemi

Partis du sud la Toscane en durant l’après-midi, nous arrivons sur le périphérique de Rome quand le soleil se couche et logiquement à l’heure de pointe du soir. Nous savons que nous arriverons tard à Paestum et nous voulons nous occuper de notre hygiène personnelle encore avant. André est au volant et Alex s’occupe donc de trouver une place pour prendre une douche extérieure. Elle trouve deux lacs au sud-est de Rome dont un apparait aussi comme site coté sur l’application park4night pour passer la nuit. Sur la carte cela a l’air paisible même si le lac semble encaissé. Nous comprendrons plus tard qu’il s’agit d’un cratère de volcan rempli d’eau comme il y en a plusieurs autour de Rome.

Nous quittons donc le périphérique de Rome vers le sud-est sur la Via Appia. Cette route est rectiligne, mais elle passe près de l’aéroport et elle traverse beaucoup de quartiers et villages. Et elle monte progressivement. Nous arrivons finalement à Genzano di Roma qui se trouve à l’ouest du lac. Sur la carte OSM, toutes les rues semblent larges, mais c’est en fait un vieux villages aux ruelles étroites et on passe à peine en Trafic. Nous cherchons la route qui descend au sud du lac, mais quand nous y arrivons après maints détours, on nous fait signe de retourner car la route est impraticable. Nous repassons donc encore une fois dans le centre-ville où se réunissent beaucoup d’habitants pour une allocation du maire fraîchement élu. Les routes sont dans un état effroyable, il y a plus de nids de poule que de pavés sur certaines sections. Nous trouvons finalement la route qui descend au nord-ouest et nous faisons le tour au fond du volcan pour nous retrouver au sud. Là nous voyons que la route que nous voulions prendre est un simple chemin piétonnier.

Lago di Nemi. Photo © André M. Winter

Lago di Nemi. Photo © André M. Winter

Village de Nemi au-dessus du lac éponyme . Photo © André M. Winter

Village de Nemi au-dessus du lac éponyme . Photo © André M. Winter

Mais nous sommes au point indiqué sur park4night. Nous plaçons notre camion de manière à pouvoir prendre une douche assez discrètement du côté conducteur, Alex se lance en dépit des températures fraîches. Elle se sèche et revient dans le camion et ce serait le tour d’André. Cependant à ce moment commence un bal de joggeurs, de gens promenant leurs chiens, de pêcheurs et autres figures lugubres. On est trop en vue pour qu’André puisse prendre sa douche tranquillement même si c’est une affaire de cinq minutes. La nuit commence à tomber et nous partons énervés du site. On fait encore le tour de toutes les petites routes au fond du volcan, mais il n’y a aucune place pour s’arrêter.

Carte OpenTopoMap du Lago di Nemi

Carte OpenTopoMap du Lago di Nemi

Nous ressortons donc ce ce trou humide par la même voie qu’à l’aller car la route directe vers Nemi est aussi barrée. Nous prenons la voie vers l’autoroute et son embranchement à Valmontone. Cette route passe longtemps en forêt, mais il n’y a pas une seule piste forestière sans barre et pas un seul parking de randonnée pour qu’André puisse y prendre sa douche extérieure. Ce n’est qu’avant Carchitti que nous trouvons une voie parallèle dans les vergers où nous pouvons faire la halte nécessaire. La nuit est alors complètement tombée.

Ces détours nous ont fait oublier un autre point de programme essentiel: le dîner. Arrivés sur la voie parallèle à l’autoroute, nous ouvrons l’œil pour un vendeur de pizza à emporter, mais tous semblent fermé. Ce n’est qu’au dernier moment, à Valmontone, que nos voyons une telle offre. Nous mangeons dans le Trafic avant de nous lancer sur l’autoroute vers Paestum.

Pizza di Mister Pizza à Valmontone. Photo © André M. Winter

Pizza di Mister Pizza à Valmontone. Photo © André M. Winter

Carte OpenStreetMap de Porto Ercole à Paestum

Carte OpenStreetMap de Porto Ercole à Paestum

Spiaggia di Licinella

Les sites pour passer la nuit autour de Paestum ne sont pas très glamour. Ce sont soit les parkings près des temples, soit des parkings de plage dont les commentaires sous park4night ne disent pas que du bon. N’ayant pas le choix ni le temps de chercher mieux en pleine nuit, nous nous plaçons sur un ces parkings en bord de mer. Il est désert, peut être aussi parce qu’il pleut la nuit. Au réveil, la scène n’est pas très jolie au premier abord, mais la plage est belle avec le soleil qui pointe son nez.

Notre Trafic le matin sur le parking de la plage Siesta Maresca Raffaele. Photo © André M. Winter

Notre Trafic le matin sur le parking de la plage Siesta Maresca Raffaele. Photo © André M. Winter

La plage du Golfo di Salerno et la côte d'Argopoli. Photo © Alex Medwedeff

La plage du Golfo di Salerno et la côte d’Argopoli. Photo © Alex Medwedeff

La plage du Golfo di Salerno et la côte d'Argopoli. Photo © Alex Medwedeff

La plage du Golfo di Salerno et la côte d’Argopoli. Photo © Alex Medwedeff

La plage du Golfo di Salerno. Photo © Alex Medwedeff

La plage du Golfo di Salerno. Photo © Alex Medwedeff

Quand nous revenons de la plage, les gérants des locaux sur la plage sont en train de ranger leurs affaires pour l’hiver. Nous nous renons à la zone archéologique de Paestum qui est à cinq minutes.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.