Fjord d’Oslo et l’opéra

Le Fjord d’Oslo sous la pluie

Oslofjorden, Norge

Autant le temps était splendide au départ de Kiel, autant le ciel est bas en progressant vers Oslo. Il pleut en cheminant dans le long Fjord d’Oslo. Nous nous sommes levés exprès pour profiter de l’entrée dans le long fjord au sud d’Oslo, mais la pluie est battante et on ne sort que pour faire quelques photos aux couleurs grisâtres. Sur les crêtes, on voit de la neige fraîche.

La pluie et un vent frais rendent le pont presque vide.

Pont arrière du ferry Color Magic dans le Fjord d'Oslo. Photo © André M. Winter

Pont arrière du ferry Color Magic dans le Fjord d’Oslo. Photo © André M. Winter

La grande structure cylindrique sur l’Île de Storsteilene est un ancien réservoir d’huile de poisson.

Îles de Knerten, de Storsteilene et de Landsteilene. Photo © André M. Winter

Îles de Knerten, de Storsteilene et de Landsteilene. Photo © André M. Winter

Cet idyllique phare date de 1837, il est automatisé depuis 1984.

Phare Steilene fyrstasjon. Photo © André M. Winter

Phare Steilene fyrstasjon. Photo © André M. Winter

Cet autre phare a été construit en 1874 et il est automatisé en 1956. Depuis 1992, il y a un restaurant dans l’ancienne maison du gardien de phare.

Phare Dyna Fyr vu du pont arrière du Color Magic. Photo © Alex Medwedeff

Phare Dyna Fyr vu du pont arrière du Color Magic. Photo © Alex Medwedeff

Ce n’est qu’en approchant plus près des villages que l’on devine que ce paysage est coloré.

Île de Nakkholmen. Photo © Alex Medwedeff

Île de Nakkholmen. Photo © Alex Medwedeff

Maisons en bois sur l'Île de Nakkholmen. Photo © Alex Medwedeff

Maisons en bois sur l’Île de Nakkholmen. Photo © Alex Medwedeff

Approche et débarquement au port d’Oslo

Oslofjorden, Norge

Ayant scruté les informations météo au départ, nous avons à ce moment déjà décidé de passer d’Oslo vers la côte suédoise pour remonter en Laponie. C’est contraire à notre plan initial, mais cette flexibilité est le grand avantage de la vie en van et voyageant hors saison c’est même une nécessité. La météo s’annonce très mauvaise dans toute la Norvège par une rentrée maritime massive (et cela se confirmera). Ce changement nous fait des kilomètres en plus, mais il nous permet de voir des paysages que nous n’avions pas prévu. Nous ne restons qu’une petite heure dans la ville d’Oslo, car nous voulons tracer vers le nord-est. En fait, nous nous limitons à la visite extérieure de l’Opéra, il se trouve aussi sur notre route de sortie de la ville. Après le débarquement, la pluie cesse et on voit les nuages se lever.

Approche d'Oslo. Photo © André M. Winter

Approche d’Oslo. Photo © André M. Winter

À gauche l’emblématique hôtel de ville d’Oslo.

Approche d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Approche d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Le procédé de débarquement est plus rapide que l’embarquement. Il y a un autre contrôle des passeports et puis on est en plein centre après quelques détours dans la zone portuaire. Le ciel est encore très gris, mais comme il ne pleut plus, nous allons voir l’architecture de l’opéra d’Oslo. L’enjeu est donc de rester sur la côte sans prendre les grands tunnels et sans se perdre dans les innombrables travaux en ville durant ce printemps.

La carte montre la zone du débarquement du ferry de Kiel à Oslo.

Carte OpenStreetMap d'Olso partie ouest

Carte OpenStreetMap d’Olso partie ouest

Parking incertain

Tollbukaia, Oslo, Norge

Après la traversée du centre-ville, nous nous trouvons en face de l’opéra et comme il y a des travaux partout, nous nous garons sur un parking provisoire, sans doute aménagé pour les travailleurs du site. La signalisation n’est pas très claire et à priori ce n’est ni interdit ni payant. Il s’agit d’une vraie rareté en Norvège. Enfin, un grand « P » sur fond bleu est un parking. Pourtant en rentrant à la maison, on recevra une contravention salée de plusieurs centaines d’euros. Cette méchante lettre est arrivée plusieurs semaines après notre retour et nous avions beaucoup de mal à reconstruire la situation. Vu que c’était une zone en construction, il était impossible de retracer notre emplacement avec l’aide de cartes et de photos aériennes en ligne. Sur la contravention était cependant indiqué une adresse sur un autre côté du pâté de maisons auprès duquel nous devions être garés.Là passe le tram et il est parfaitement impossible d’y stationner plus de cinq minutes. J’ai donc protesté qu’il doit y avoir erreur et que j’étais garé plus loin. Comme ils étaient dans l’impossibilité de produire des photos, ils ont lâché prise. J’insiste sur les mots « lâcher prise », car on ne m’a jamais relaxé ce cette accusation, la dette était longtemps visible en ligne sur leur système de notification. Le tout ne se passe pas avec une administration, mais par une entreprise privée. C’est d’ailleurs la même qui encaisse les péages. Nous étions assez choqués que notre état de résidence passe si simplement des données personelles à une entreprise d’encaissement privée.

L’opéra d’Oslo

Operagata, Oslo, Norge

L’opéra est un colosse blanc avec beaucoup de facettes aux inclinaisons très diverses. S’y aventurer est assez casse-gueule, car ce que l’on pense être un simple plan incliné est parsemé de petites marches, de rayures et autres changements de surface difficiles à repérer. L’Opéra d’Oslo est situé à l’extrémité du fjord d’Oslo. Il a été inauguré en 2008. Il s’agit du plus grand édifice culturel construit en Norvège depuis la Cathédrale de Nidaros à Trondheim (celle-ci date de 1300).

L'Opéra d'Oslo. Photo © André M. Winter

L’Opéra d’Oslo. Photo © André M. Winter

Entrée de l'Opéra d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Entrée de l’Opéra d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Toit incliné de l'Opéra d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Toit incliné de l’Opéra d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Le cube sur le toit semble flotter.

Rampe sud de l'Opéra d'Oslo et reflets dans la façade de verre. Photo © Alex Medwedeff

Rampe sud de l’Opéra d’Oslo et reflets dans la façade de verre. Photo © Alex Medwedeff

Il n’est pas facile de repérer un axe vertical sur les photos de l’immeuble

Cage de verre et rampe nord de l'Opéra d'Oslo. Photo © André M. Winter

La cage de verre et rampe nord de l’Opéra d’Oslo. Photo © André M. Winter

Intérrieur de la cage de verre de l'Opéra d'Oslo. Photo © André M. Winter

Vue dans l’intérieur de la cage de verre de l’Opéra d’Oslo. Photo © André M. Winter

La construction présente quelques points faibles en matière de sécurité et de maintenance.

Nettoyage de la Plage de l'Opéra d'Oslo. Photo © André M. Winter

Nettoyage de la Plage de l’Opéra d’Oslo au Kärcher. Photo © André M. Winter

Mur couvert de plaques d'aluminium sur le toit de l'Opéra d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Mur couvert de plaques d’aluminium sur le toit de l’Opéra d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Le toit de l’opéra permet des vues vers le centre-ville.

Au centre le clocher de la cathédrale d’Oslo.

Vue sur une partie d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Vue sur une partie d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Dans cette partie du centre ne se trouvent presque que des bureaux. En 2014 les travaux étaient titanesques, presque toute la partie est de la ville était en reconstruction.

Immeubles modernes en construction sur la Rostockergata. Photo © André M. Winter

Immeubles modernes en construction sur la Rostockergata. Photo © André M. Winter

La sculpture de Monica Bonvicini est basé sur la peinture «La Mer de glace» («Das Eismeer)» de Caspar David Friedrich. L’ensemble flotte, des différentes faces se présentent donc suivant les vents dans le Fjord d’Oslo.

Sculpture flottante She Lies et le ferry Pearl Seaways à Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Sculpture flottante She Lies et le ferry Pearl Seaways à Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Sculpture flottante She Lies dans le Fjord d'Oslo. Photo © Alex Medwedeff

Sculpture flottante She Lies dans le Fjord d’Oslo. Photo © Alex Medwedeff

La carte montre le trajet, le parking et l’opéra tout à droite

Carte OpenStreetMap d'Olso partie est

Carte OpenStreetMap d’Olso partie est

Le reste de la journée se passera principalement sur les routes E16 et E45 en direction de Kongsvinger et du Lac Siljan.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.