Le Monastère des Hiéronymites avec un accès rapide

Le Monastère des Hiéronymites est un vaste complexe qui est réduit aujourd’hui au célèbre cloître. Le monastère initial comporte la grande aile ouest ou se trouvent aujourd’hui le Musée de la Marine et le Musée de l’Archéologie, le cloître proprement dit à droite au fond et l’église devant. Ce site est un des plus importants du Portugal et la queue pour y entrer est toujours très longue, indépendamment des tickets que l’on a. Les guides touristiques n’accompagnent pas les visiteurs ici, il n’y a donc pas d’entrée rapide par ce moyen non plus. La photo en bas à droite montre environ un dixième de la queue. Mais il y a une astuce!

Après une courte visite du Monument des Découvertes et de la Tour de Belém, notre deuxième journée à Lisbonne est surtout consacré au Mosteiro dos Jerónimos. La queue d’attente à la caisse est ce jour encore plus longue qu’à la tour, pire, elle ne semble pas du tout avancer. Nous sommes assez désespérés, mais nous voyons aussi que des gens avancent à la tête de la queue et passent sans problèmes, nous nous renseignons auprès de ceux-ci et ils nous apprennent un secret de taille: le monastère et le musée de l’archéologie (dans le même front de façade sur la gauche) sont gérés ensemble et on peut y acheter les tickets pour le monastère seul. Bien sûr il n’y a quasiment personne au caisses du Museu Nacional de Arqueologia. Donc on achète les tickets là bas puis on double toute la longue queue devant le cloître et on évite plus de deux heures de queue!

Carte OpenStreetMap du Monastère des Hiéronymites

Carte OpenStreetMap du Monastère des Hiéronymites

La carte en haut montre la situation. À droite l’entrée principale avec trois accès parallèles. De gauche à droite:

  • à gauche la longue queue toutes personnes confondues pour les caisses du cloître.
  • une très courte queue au centre pour les gens munis de cartes valides.
  • une courte queue à droite pour l’accès gratuit à l’église.

Un peu plus de cent mètres à gauche se trouve l’accès au Museu Nacional de Arqueologia. On peut y acheter les cartes pour le cloître seul parce que ce musée est géré par le même entité publique.

Façade principale du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Façade principale du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Façade sud du Monastère des Hiéronymites. Photo © Alex Medwedeff

Façade sud du Monastère des Hiéronymites. Photo © Alex Medwedeff

Museu Nacional de Arqueologia dans le Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Museu Nacional de Arqueologia dans le Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

C’est aussi de ce côté que nous arrivons et nous passons la longue aille ouest.

Igreja Santa Maria de Belém

Ne connaissant pas encore l’astuce de la caisse ici, nous admirons d’abord la belle façade sud  et l’intérieur de l’église Sainte-Marie de Belém.

Luís Vaz de Camões est un poète portugais du 16e siècle.

Cénotaphe de Luís de Camões. Photo © André M. Winter

Cénotaphe de Luís de Camões. Photo © André M. Winter

Vasco da Gama est un grand navigateur portugais, considéré comme le premier Européen à arriver aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne-Espérance, en 1498. (Source: Wikipédia)

Cénotaphe de Vasco da Gama reposant sur des lions. Photo © André M. Winter

Cénotaphe de Vasco da Gama reposant sur des lions. Photo © André M. Winter

Voûte manuéline de la nef de l'église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Voûte manuéline de la nef de l’église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Nervures de la voûte manuéline de la nef de l'église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Nervures de la voûte manuéline de la nef de l’église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Dans la nef manuéline de l'église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Dans la nef manuéline de l’église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Vue verticale de la voûte de la nef de l'église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Vue verticale de la voûte de la nef de l’église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Tête avec grimace au-dessus d'une porte de l'église Santa Maria. Photo © André M. Winter

Tête avec grimace au-dessus d’une porte de l’église Santa Maria. Photo © André M. Winter

On peut monter sur la galerie de l’église, mais c’est uniquement possible par l’entrée payante au cloître. Un escalier curieusement sans aucun décor relie les deux étages du cloître et aussi la galerie.

Piliers de la nef de l'église Santa Maria. Photo © Alex Medwedeff

Piliers de la nef de l’église Santa Maria. Photo © Alex Medwedeff

Nef de l'église Santa Maria vue de la galerie. Photo © André M. Winter

Nef de l’église Santa Maria vue de la galerie. Photo © André M. Winter

Un garçon lit des bandes dessinées pendant que ses parents admirent le style manuélin. Photo © André M. Winter

Un garçon lit des bandes dessinées pendant que ses parents admirent le style manuélin. Photo © André M. Winter

Nous voyons cette famille à plusieurs endroits dans le monastère. Le garçon regarde un court instant chaque nouvelle pièce, mais se replonge tout de suite dans son grand libre BD.

Le cloître de Belém

Avec les tickets pris au musée archéologique, nous passons les contrôles pour le cloître en moins de cinq minutes et en passant à côté de la longue file d’attente. Nous voyons devant la caisse centrale, où chaque touriste, couple pu petit groupe est occupé pendant plusieurs longues minutes à expliquer ce qu’ils veulent (surprise que peut on vouloir ici?), à chercher la monnaie etc. Mais les agents prennent aussi tout leur temps pour expliquer les site en détail. Nous pensons comprendre cette tactique lorsque nous entrons dans le cloître: il s’agit aussi de doser les entrées au site. On ne se bouscule vraiment pas. Après les derniers contrôles de tickets, on arrive dans la partie basse du cloître. Contrairement aux nombreux autres cloîtres que nous connaissons, chez celui-ci les deux étages sont tout aussi richement décorées.

L’étage inférieur, construit par Diogo Boitaca, est percé de larges arcades dont les remplages prennent appui sur de fines colonnettes dont la décoration s’inspire du gothique finissant et de la Renaissance. (Source: Wikipédia)

Cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Larges arcades de l'étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © Alex Medwedeff

Larges arcades de l’étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © Alex Medwedeff

Cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Large arcade de l'étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Large arcade de l’étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Voûte de l'étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Voûte de l’étage inférieur du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Étage inférieur du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Étage inférieur du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Nous montons maintenant vers l’étage supérieur du cloître. On passe par l’escalier montrée plus haut pour décrire l’accès à la galerie de l’église.

L’étage supérieur, construit par João de Castilho, a un style moins exubérant. (Source: Wikipédia)

Vue diagonale du premier étage du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Vue diagonale du premier étage du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Remplage d'une arcade de l'étage haut du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Remplage d’une arcade de l’étage haut du cloître du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Détail manuélin du remplage d'une arcade de l'étage du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Détail manuélin du remplage d’une arcade de l’étage du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Remplage d'une arcade basse du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Remplage d’une arcade basse du cloître du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Un galion représentée à l'étage supérieure du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Un galion représentée à l’étage supérieure du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Têtes sur la frise de l'étage supérieure du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Têtes sur la frise de l’étage supérieure du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Têtes et monstres sur la frise de l'étage supérieure du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Têtes et monstres sur la frise de l’étage supérieure du Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Fonte de leão do Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Fonte de leão do Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Le réfectoire du monastère

Accès payant uniquement par le cloître.

Personnages représentés sur les faïences du réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Personnages représentés sur les faïences du réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Refeitório do Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Refeitório do Mosteiro dos Jerónimos. Photo © André M. Winter

Voûtes du réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Voûtes du réfectoire du Monastère des Hiéronymites. Photo © André M. Winter

Par la suite nous n’avons plus beaucoup d’énergie et nous mangeons dans un petit restaurant loin du centre. La journée avait commencée très belle, mais du cloître, nous voyons des gros nuages.

Nous avons pris rendez-vous avec un ami habitant Lisbonne près du Pantéon et quand nous y arrivons, l’orage éclate. Il pleut des très grosses goûtes en quantité énorme. Nous tentons de nous réfugier dans un des nombreux cafés de l’Alfama, mais il sont tous pleins à ne plus trouver de place debout. Nous nous attablons  finalement au Clara Clara Café dans le Jardim Botto Machado, c’est sur une table en extérieur et sous un grand parasol qui retient à peu près l’eau de l’orage. Mais c’est surtout la chute de température qui est brutale. Lorsque nous sommes complètement gelés, la pluie s’arrête, mais le soleil ne perce plus les gros nuages. Nous rentrons fatigués au camping.

No Comments

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.